Une approche privilégiée à la nature

Le projet de centre de la petite enfance en forêt vise à supprimer les freins au plein air dans les centres de la petite enfance afin d’augmenter la fréquence et le nombre de sorties en milieu naturel. Nous travaillons sur la santé et la sécurité, la formation du personnel, l’aménagement du site, l’engagement des partenaires et des familles et bien plus encore.

Les bienfaits du plein air

Le jeu en pleine nature chez le jeune enfant procure de nombreux bienfaits, il renforce la cohésion et l’entraide, développe l’estime de soi, favorise la créativité et l’imagination. La forêt participe au bien-être global de l’enfant en offrant un terrain idéal au développement de sa motricité. 

Le lien avec la nature est un élément fondamental au bien-être de chaque individu et société. Notre premier centre de la petite enfance en forêt, Boréal des tout-petits, fait sa part en se rendant chaque jour dans la forêt avoisinante au Collège Boréal. Au fil du temps et avec le soutien des familles et du Collège, un camp de base a été aménagé avec quelques cabanes et une station d’hygiène. 

La mise en place du projet

En 2019 l’équipe s’est mise au travail pour trouver des systèmes efficaces afin de faciliter les sorties en toutes saisons, documenter les bienfaits, et se former à la pédagogie par la nature en lien avec le curriculum de l’Ontario, Comment apprend t-on ? 

Et dès cette année le CPE en forêt fait des petits ! Le Carrefour francophone commence en effet le transfert de ce modèle unique à ses autres centres de la petite enfance. 

À terme, nous espérons pouvoir développer cette approche plus largement, dans tous les centres du Carrefour francophone.

Merci à nos partenaires, le Collège Boréal et le Centre Louis-Riel, pour nous permettre de mettre en place de tels projets pour le bien-être des enfants.

Le Carrefour francophone de Sudbury reconnaît se trouver sur le territoire désigné dans le traité Robinson-Huron et que les terres sur lesquelles nous sommes rassemblés font partie du territoire traditionnel de la nation Atikameksheng Anishnawbek. 

Ce projet de recherche-action est financé par Emploi et développement social Canada dans le cadre du programme d’innovation en matière d’apprentissage et de garde de jeunes enfants.

Céline Kerampran
Coordonnatrice projet CPE forêt
(249) 385-6324