Aujourd’hui on vous parle d’un plat typique canadien-français apprécié de nombreux enfants et facile à confectionner en famille le pâté chinois!  

Quel drôle de phénomène ce pâté. Il ne donne pas forcément l’impression d’être un plat chinois mais il est très commun au Canada, aussi bien chez les francophones que les anglophones, qui l’appellent Shepherd’s pie (pâté du berger).  

Allons au bout de l’origine de ce plat, et voyons ce que nous pouvons déterrer comme mythes, en plus des pommes de terre!   

Le pâté chinois peut se faire avec seulement 3 ingrédients et beaucoup d’actions peuvent être faites par les enfants! C’est un plat idéal à cuisiner pour un moment en famille, et un bon repas par la suite!  

Étape 1 : Préparation  

Voici les 3 ingrédients nécessaires :  

  • 6 grosses pommes de terre;  
  • Un paquet de bœuf haché; 
  • 3-4 tasses de maïs (en conserve ou surgelé). 

Si vous voulez aller plus loin et rendre votre pâté chinois encore meilleur, voici ce que vous pouvez ajouter des oignons et du lait et du beurre. 

Pour les ustensiles, il vous faudra un éplucheur de pommes de terre, une spatule, un mixeur ou presse puréeun couteau, une planche à découper, un plat qui va au four d’environ 14’’x 10’’, du papier aluminiumun poêlon, un gros chaudron et un chaudron moyen.  

Étape 2 : Préparer les couches du pâté 

Commencez par peler les pommes de terre à l’aide de l’éplucheur de pommes de terre.  Faites bouillir de l’eau dans le gros chaudron et ajoutez-y les pommes de terre.  Lorsque les pommes de terre sont bien souples, videz l’eau, ajoutez du beurre et du lait, et utilisez le mixeur ou le presse purée pour créer votre purée de pommes de terre.  

Faites revenir les oignons dans un poêlon avec un filet d’huile végétale. Lorsqu’ils sont bien translucides, ajouter le bœuf avec du sel et du poivre selon votre goût.   

Si vous utilisez du maïs surgelé, faites-le chauffer dans un peu d’eau bouillante dans le chaudron moyen. (Si vous prenez du maïs en conserve, vous pouvez sauter cette étape.)  

Étape 3 : Enfournez! 

Disposez le bœuf haché au fond de votre plat, en une couche homogène grâce à la spatule. Faîtes de même avec la deuxième couche, le maïs. Enfin pour la troisième couche, étalez la purée de pommes de terre par-dessus le maïs et le bœuf.  

Couvrez le plat de papier aluminium et faîtes cuire le pâté pendant environ 30 minutes à une température de 375 degrés Fahrenheit 

Enlevez le papier aluminium, ajoutez du beurre à la surface pour obtenir une croute dorée et remettez le plat dans le four pour encore 15 minutesVous pouvez même monter la température à 400 degrés.  

Quand le temps est écoulé, sortez votre plat et laissez refroidir une dizaine de minute avant de le déguster. Bon appétit! 

Journal de bord  

C’est le moment de sortir votre journal de bord! On vous invite à y décrire l’activité de cuisson faite en famille. La description peut se faire sous forme de dessin, de collage, d’histoire, ou même de poème 

Gardez un espace pour y inscrire les questions liées à l’activité du jour. Ces questions s’adressent à vos enfants et ont pour but de créer une discussion autour de l’activité.  

  • Quelle tâche de la préparation du pâté chinois as-tu préféré?  
  • Peux-tu imaginer d’autres combinaisons de légumes qui pourraient bien s’incorporer au pâté chinois? 
  • Penses-tu que le pâté serait aussi délicieux avec du maïs en crème? Serait-ce encore meilleur avec des cubes de bœuf (restants de rôti ou de steak) ou de l’agneau plutôt que le bœuf haché?  

Savais-tu que... 

  • …  On dit, le pâté chinois aurait vu le jour à la fin du XIXe siècle, lors de la construction de la voie de chemin de fer pancanadienne par le Canadien Pacifique. À l’époque, les ouvriers, surtout d’origine asiatique, y étaient nourris uniquement de bœuf haché, de pommes de terre et de maïs, qui étaient facilement disponibles et coutaient peu à cette époque. Ils venaient de créer ainsi, par la force des choses, un assemblage désormais unique nommé en leur honneur. Les travailleurs canadiens-français des chemins de fer adoptèrent ce nouveau plat, le pâté chinois. 
  •  Selon une autre hypothèse, ce met serait originaire de la ville de South China, non loin d’Augusta, dans l’État américain du Maine, où de nombreux Canadiens français avaient émigré, faute de travail au Québec, durant les années de la révolution industrielle (fin du XIXe siècle). Dès lors, la « China pie », spécialité locale, serait devenue ici, après traduction, le « pâté chinois ».       
  • D’autres font référence au nom « cottage pie » qui a été utilisé pour la première fois à la fin du XVIIIe siècle en Grande-Bretagne. C’est à cette époque que les plus pauvres ont commencé à utiliser les pommes de terre comme nourriture quotidienne. Si la tarte était faite d’agneau, elle était généralement appeléshepherds pie (car le berger s’occupe des moutons).  

 

Pour aller plus loin, vous pouvez varier les ingrédients substituer la viande, changer les légumes en ajoutant des carottes et/ou des pois verts, ou même utiliser des navets en purée ou de la pâte à tarte au lieu des pommes de terre. Soyez créatifs et appropriez-vous la recette! 

 

Une activité de M.Coco